Traduction Google

French Dutch English German Swedish

Présentation du collectif Référentiel Fibre Commun - En savoir plus

 

Chapitres

 

Présentation

Le Collectif RFC est une initiative indépendante de coopétition[1] technique et opérationnelle entre des acteurs privés et publics pour innover, homogénéiser, industrialiser, fédérer sur les réseaux en fibre.
RFC par son approche innovante de coopétition apporte un point de vue fondé sur la complémentarité des expertises des acteurs de l'écosystème pour l’aménagement numérique de tous les territoires.
RFC est ouvert à tout nouvel acteur, à toutes les coopérations basées sur les échanges objectifs, techniques et opérationnels entre experts.

Pour nous rejoindre ou plus d'information voir l'article Rejoindre RFC.

Productions

Nous produisons des « Référentiels Fibre Communs », un ensemble d’analyses neutres et indépendantes, de recommandations, de bonnes pratiques issues de la mise en commun et du partage d’expertise et de compétences de nombreux acteurs privés et publics de la filière du Très Haut Débit sur fibre optique.
Ces RFC sont mis au service d’une stratégie dynamique et efficace d’aménagement numérique de tous les Territoires.
Le listing brut des publications du Collectif Référentiel Fibre Commun et articles associés sur ce site

 

Ambitions

RFC ambitionne à faire émerger des innovations efficaces créatrices d’emplois et d’exportations, à se comparer au niveau international et étudie les recommandations et bonnes pratiques pertinentes pour obtenir une approche efficace, peu consommatrice d’argent public sur le long terme, gagnante-gagnante pour les acteurs privés comme publics.
RFC entend ainsi contribuer dans une approche neutre, indépendante, dans l’intérêt général de long terme, à dynamiser l’écosystème national et local et apporter rapidement le FttH « la Fibre sur tous les Territoires, pour Tous ses Habitants », comme support mutualisé des services actuels et à venir.

Genèse

Cette initiative a été jugée nécessaire en septembre 2011 par l’ARCEP, par l’Institut Mines Télécom et par des collectivités et associations de collectivités.

Ce Collectif RFC a été lancé formellement en février 2012 par une lettre de mission signée des DG de l’ARCEP et de l’Institut Mines-Télécom (Lettre de Mission) appelant notamment à « un travail de mise en commun et de coopération entre les différents acteurs de l’avenir de la fibre ».
Il est à noter qu’au moment de cette demande de lancement diverses actions étaient préexistantes ( Cercle CREDO ; NOVEA ; Comité d’experts ; Groupe Processus et SI ; Objectif Fibre ;...).
Aussi RFC s’est construit en complémentarité avec ces actions avec une approche résolument transversale au vaste écosystème en mutation rapide de la fibre et avec des méthodes de travail et des valeurs inédites (ouverture ; neutralité ; objectivité ; innovation ; esprit de coopétition ; intérêt général ; analyses à long terme ; esprit de créer des ponts avec les autres : CREDO ; NOVEA ; groupe inter-opérateurs ; groupes des opérateurs RIP ; FiRiP ; objectif-fibre ;…).

Dans ce même esprit RFC reste ouvert à tout nouvel acteur, à toutes les coopérations basées sur les échanges objectifs, techniques et opérationnels entre experts.

Fin 2012 RFC rassemblait une trentaine de partenaires fondateurs, directs ou associés, publics et privés, venant de tout cet écosystème fibre (industriels d’équipements passifs et actifs ; génie-civilistes, entreprises de pose et de maintenance ; installateurs ; opérateurs de gros de Réseaux d’Initiatives Publiques; opérateurs de détail ; hébergeurs ; transitaires ; régies ; collectivités territoriales et leurs associations ; sociétés d’ingénierie ; sociétés d’assistance à maitrise d’ouvrage ; acteurs publics nationaux ; experts ; …).

Lettre de Mission

Voir la Genèse ci dessus

Ce Collectif RFC a été lancé formellement en février 2012 par une lettre de mission signée des DG de l’ARCEP et de l’Institut Mines-Télécom appelant notamment à « un travail de mise en commun et de coopération entre les différents acteurs de l’avenir de la fibre ».

Le document pdf est disponible ici, et la lettre reproduite ici Lettre de Mission.

 

Documents Projet RFC

Ces documents décrivent en détail le Collectif RFC, sa genèse, ses objectifs, les risques, enjeux, durées, intérêt de chaque type d’acteurs à être partenaire RFC, les méthodes de travail, la gouvernance, le financement,…

Chaque version du document projet du Collectif RFC peut être téléchargée ci-dessous :

   

La dernière version V2c du 12 février 2013 est téléchargeable ici

Partenaires

Ce Collectif RFC est une structure neutre et indépendante qui existe par la participation et l'implication de ses partenaires.
Partenaires qui sont de plusieurs natures : partenaires fondateurs ; partenaires associés ; partenaires ; partenaires utilisateurs.

Pour renforcer cette indépendance RFC est entièrement autofinancé via les cotisations de ses partenaires.

RFC reste ouvert à tout nouvel acteur, à toutes les coopérations basées sur les échanges objectifs, techniques et opérationnels entre experts.
Voir partenaires RFC pour une liste de partenaires 2012, 2013 et en cours de discussion.

Le partenariat avec RFC se fait via la signature d'une convention bilatérale entre le partenaire et l'Institut Mines-Télécom.
Cette convention est d'une durée de trois ans, prenant effet à partir d'avril 2012.
Elle est tacitement reconduite ou résiliée sur une base annuelle.

Exemple de convention bilatérale pour un département

Statuts

Le collectif RFC est une initiative indépendante, neutre, à but non lucratif et avec une mission d’intérêt général.
Il est hébergé par l’Institut Mines-Télécom q
ui présente les garanties d’impartialité, de neutralité et d’indépendance nécessaires à cette initiative de coopétition entre acteurs privés et publics aux intérêts variés.
Sa nature juridique est un « Groupement temporaire sans personnalité morale ».

Apports de RFC

Dès 2012 RFC a fortement contribué à la prise de conscience que ce réseau fibre est bien plus qu’une évolution technologique que les opérateurs télécoms pourraient traiter seuls avec leurs structures existantes.
De fait, avec l’Internétisation en œuvre depuis une vingtaine d’années nous vivons une révolution sociétale.
Cette révolution, cette métamorphose de la société, a trouvé dans l’Internet un moyen de se développer à une vitesse et avec une ampleur géographique jamais connues.
Cette révolution sociétale est ainsi la plus forte et la plus rapide que l’humanité ait connue (après le langage, l’écriture et l’imprimerie).
Cette métamorphose concerne tous les pans de la société, toutes les activités privées et publiques, marchandes ou non marchandes, internationales, nationales et locales.

Pour bâtir durablement ce nouveau vivre ensemble, un réseau fibre sur tous les Territoires, pour tous, efficace, évolutif et flexible pour des décennies pour supporter tous les services, fixes et mobiles, existants, en développement ou encore à inventer, apparait comme le socle incontournable, le système nerveux nécessaire pour relier toute la société.
Ce réseau filaire en fibre optique est en outre la seule solution d'infrastructure pertinente techniquement et économiquement sur le long terme.
Ces travaux à mener dans cette optique de flexibilité et efficacité sur le long terme sont d’un enjeu et d’une urgence vitaux.

Cette vision stratégique du THD sur fibre comme un enjeu sociétal entraine de multiples conséquences sur lesquelles RFC entend se focaliser et prendre en compte, en adoptant un esprit d'innovation, d'ouverture, de vision long terme dans l'intérêt général, d'indépendance et de neutralité.

RFC hébergé par l’Institut Mines-Télécom fournit ainsi un lieu la coopétition, neutre et indépendant, où des experts des divers acteurs concernés par cette révolution sociétale, même si concurrents, peuvent se réunir pour étudier et proposer des référentielles fibres communs d’intérêt général, efficaces sur le long terme.

RFC a notamment lancé des chantiers et a fourni ses premiers résultats sur les services activés et sur les nouveaux services et usages.

Quelques documents pour approfondir :

Pour aller plus loin parcourir "Actualités" et "Travaux" de RFC.

Travaux

Les travaux RFC conduits en complémentarité aux travaux menés par ailleurs se concentrent en 2013 sur :

  • —« Nouveaux usages et services » et « Apports des services activés » , ci après "Services et Acteurs"
  • —« Aspects techniques des services activés », ci après "Offres Activées"
  • « Impacts des nouveaux usages et services », ci après "Impacts Techniques"

Des travaux sont aussi prévus en collaboration, avec le CREDO, la FIRIP ou Inter-Op notamment.

Voir aussi la présentation faite à la mission THD des actions 2013 de RFC ici

Pour en savoir plus : Travaux en cours

 

Construire Ensemble?

RFC reste ouvert à tout nouvel acteur, à toutes les coopérations basées sur les échanges objectifs, techniques et opérationnels entre experts.

Devenir Partenaire RFC implique de participer en respectant les valeurs RFC : ouverture ; neutralité ; objectivité ; innovation ; esprit de coopétition ; intérêt général ; analyses à long terme ; esprit de créer des ponts ;…

Le collectif RFC est une initiative à but non lucratif et avec une mission d’intérêt général.
Sa nature juridique est un « Groupement temporaire sans personnalité morale » hébergé par l’Institut Mines-Télécom qui présente les garanties d’impartialité, de neutralité et d’indépendance nécessaires à cette initiative de coopétition entre acteurs aux intérêts variés.

Pour renforcer cette indépendance RFC est entièrement autofinancé via les cotisations de ses partenaires.
L’adhésion à RFC se matérialise par la signature d’une convention bilatérale entre le partenaire et l’Institut Mines-Télécom.

Exemple de convention bilatérale pour un département. Dernier document projet (V2c de février 2013)

Pour toute information ou question contacter Joël MAU, animateur du Collectif RFC :

  • —+33 1 45 81 74 76
  • —Collectif RFC, co Joël MAU, 37 rue Dareau, bureau DB103 - 75014 Paris - France
  • —contact(at)collectif-rfc.net

 Ou utiliser le formulaire sous l'onglet Contacter RFC



[1] Coopétition : Coopération opportune entre compétiteurs